L'association et ses Missions

JL Dewi Sartika n 5, Semarapura, Bali

(proximité de l’hôpital) 

Email : ykpd.semarapura2015@gmail.com

Tel : 081 353 171 420

Missions

PRÉSENTATION DE L’ASSOCIATION 

La création de cette structure remonte à 35 ans, suite à un besoin remarqué par le gouverneur de la province, les enfants handicapés mentaux ou ayant des problèmes psychologiques ou d’autisme n’ayant pas de structure pour les accueillir de façon pédagogique.  Il y a également des enfants en bonne santé, une quarantaine, qui sont accueillis uniquement pour des raisons socio-économiques. À la sortie de la scolarité, les enfants traditionnellement se dirigent vers l’hôtellerie classique ou sur des  bateaux de croisière. En général les enfants s’en sortent relativement bien, sinon ils retournent dans leur famille, qui les accueille volontiers

A noter qu’il y a plus de garçons que de filles, les enfants sont balinais donc hindouistes . 

Les dortoirs sont séparés entre filles et garçons, ils participent aux tâches ménagères.

Les dirigeants disent ne pas rencontrer de problèmes d’agressivité liés aux troubles psychologiques, mais ils doivent parfois recourir à des traitements chimiques, qui seront réduits dans le temps, grâce à l’accompagnement psychothérapeutique mis en place par la structure et réalisé par des psychologues, balinais ou anglais, ainsi que de l’orthophonie, ergothérapie, kinésithérapie. Cette structure est accolée à une école spécialisée dans le trouble psychiatrique, l’école peut recevoir 140 enfants.  90 sont pris en charge par l’association, les 50 autres ont des parents aisés, qui s’occupent du parascolaire par eux-mêmes. Sur les 90 enfants pris en charge par l’association, 9 seulement résident dans l’internat. Et ils reçoivent en internat 31 enfants dits normaux qui côtoient les 9 enfants handicapés. Les autres enfants handicapés suivent les cours à l’école et reviennent dans leur famille le soir, car c’est un accueil de proximité à l’heure actuelle, l’association pourrait accueillir 60 enfants de plus, mais uniquement en externat, et avec les problèmes budgétaires que cela engendrerait. L’endroit est propre, agréable, avec un dortoir pour les grandes filles, un dortoir pour les grands garçons, une pièce avec des lits simples pour les petits garçons et une pièce avec des lits simples pour les petites filles. Une pièce fait usage de cantine, il y a des salles d’études informatisées, des machines à coudre, un coin lecture bien achalandé, un espace de jeux collectif. La  communication avec les donateurs est inexistante. Elle se limite en un réseautage avec les locaux, des Australiens ou des Hollandais. 

Leur site internet est en indonésien, mais pas actualisé.

PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE

Au niveau du personnel, il y a 8 employés dont la fondatrice,  qui a 76 ans et qui a été là dès l’origine de cette structure, un manager d’une trentaine d’années, spécialisé en sciences sociales et du personnel d’entretien.

COMMENT LES AIDER ?

Les managers seraient d’accord pour une intervention d’un bénévole qui les aiderait à mettre des moyens de communication moderne en place.

En termes de bénévolat, des cours d’anglais et d’informatique seraient les bienvenus.

De plus, la structure a besoin de moyens financiers. En effet, un enfant coûte environ 10€ par jour à l’association ; cela comprend la nourriture, l’entretien de la structure, l’essence des véhicules, les trois repas, mais pas les frais de scolarité, ce qui semble un peu cher pour le pays néanmoins…

Où la trouver ?